Pop Culture

Tout ce que vous devez savoir sur Julie Le Breton

Par Hollywood PQ - March 21, 2019
Crédits: Crédits : Karine Paradis

Le public adore retrouver la sympathique comédienne Julie Le Breton au petit comme au grand écran, mais, malgré ses nombreuses années de carrière, elle conserve encore un petit aura de mystère qui nous donne l’impression de ne pas la connaître par cœur. Voici donc tout ce que vous devez savoir sur elle!

Sa famille déménageait souvent

Crédits: Source : Frédérique Hamel via Instagram de Julie Le Breton

Julie est née au Québec, plus précisément à Arvida, une ancienne ville du Saguenay. Elle a par la suite passé plusieurs années en Suisse – à Genève – avec sa famille avant que celle-ci ne s’installe aux États-Unis pour quelques années. C’est l’emploi de son père chez Alcan qui forçait la famille à être aussi mobile.

Elle a appris tôt à s’ouvrir à la différence

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Elle a confié au Coup de pouce que sa jeunesse en Europe lui a permis d’accepter la différence : « sur 25 jeunes, il y avait 23 nationalités différentes. Un enfant ne peut pas rester insensible à ça. Très tôt, l’ouverture à l’autre, ça voulait dire quelque chose pour moi. J’ai appris qu’au fond, on était tous pareils. Ou plutôt qu’on ne l’était pas, justement, mais qu’il ne fallait pas avoir peur de nos différences. »

Une famille aux fortes personnalités

Crédits: Crédits : Karine Paradis

Elle a confié au magazine Coup de pouce que dans sa famille, les fortes personnalités sont la norme : « Je viens d’une famille où c’est loud. Tout le monde parle fort, sauf mon père, et c’est le festival de la grosse personnalité. »

Monter sur scène pour avoir de l’attention

Crédits: Crédits : Karine Paradis

Ayant grandi entourée de fortes personnalités, elle a découvert que la scène lui permettait enfin d’attirer l’attention qu’elle désirait tant. « Quand j’ai découvert ce pouvoir-là, ça a été une révélation. J’avais l’impression non seulement d’être entendue, mais d’être écoutée », a-t-elle confié au Coup de pouce.

Martin Matte est son « maître de l’humour »

Crédits: Crédits : Facebook des Beaux malaises

Elle a travaillé pendant trois ans avec Martin Matte sur le plateau de tournage des Beaux malaises et elle a confié au Coup de pouce qu’il a repoussé ses limites et qu’il est son « maître de l’humour ».

Elle a fait son deuil de la maternité

Crédits: Crédits : Karine Paradis

Celle qui incarne une mère dans la série Les beaux malaises a confié au Coup de pouce qu’elle a dû faire le deuil de la maternité; même si elle a déjà désiré avoir des enfants, la vie en a décidé autrement pour elle.

Elle trouve le Québec plus inclusif qu'ailleurs

Crédits: Crédits : Serge Cloutier

« Si j’avais le corps que j’ai là et que je faisais carrière ailleurs, c’est sur que depuis très très longtemps, on m’aurait demandé de perdre 20 lbs », a-telle confié au Clin d’œil.

Elle a fait la paix avec son corps athlétique

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Dans une entrevue avec le Clin d’œil, elle a expliqué qu’elle a longtemps voulu changer son corps athlétique pour un autre plus svelte, mais qu’elle a finalement appris à faire la paix avec son apparence.

Son rôle dans Victor Lessard a été « libérateur »

Crédits: Source : Facebook de Victor Lessard

Elle a confié au Clin d’œil que de jouer le rôle d’une enquêtrice qui ne s’inquiète pas du tout pour son apparence et qui porte littéralement le même chignon tout au long de la série a été « libérateur » pour elle.

Elle marche pour se changer les idées

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Pour elle, la marche est un excellent moyen de se calmer ou de se changer les idées. « Quand je suis down, je marche. C’est méditatif pour moi. Je suis incapable de rester immobile quand je me sens down », a-t-elle confié au Coup de pouce.

Elle aime voyager

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Son compte Instagram témoigne des nombreuses régions qu’elle a eu le plaisir de visiter jusqu’à maintenant, comme Hawaï et l’archipel des Galápagos. Ce sont des preuves qui ne mentent pas; elle est bel et bien passionnée de voyage.

Elle fait de la plongée sous-marine

Crédits: Source : Yan Ladouceur via Instagram de Julie Le Breton

Elle a confié au Clin d’œil qu’elle est du type sportive et qu’une des activités physiques qu’elle apprécie particulièrement est la plongée sous-marine. Sur Instagram, on peut d’ailleurs trouver des photos d’elle en pleine action!

Elle a nagé avec les requins

Crédits: Source : Yan Ladouceur via Instagram de Julie Le Breton

Dans le cadre de la série Les flots diffusée à TV5, Julie, une adepte de plongée sous-marine, a eu la chance de nager aux côtés de requins marteaux, ces créatures aussi majestueuses qu’effrayantes.

Vous risquez de la croiser au Marconi

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Elle a confié au Clin d’œil que même si elle aime découvrir de nouveaux endroits où prendre une bouchée, elle apprécie particulièrement la cuisine du restaurant Marconi; vous risquez donc de la croiser là-bas éventuellement!

Elle a un petit côté rebelle

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

À l’adolescence, elle a confié au Coup de pouce avoir été habitée par un fort besoin de liberté qui l’a amenée à faire les 400 coups et à provoquer. Si elle est plus sage aujourd’hui, elle mentionne qu’elle a tout de même gardé un petit côté rebelle bien vivant en elle.

Elle a une conscience environnementale

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Comme plusieurs centaines de milliers de personnes (dont de nombreuses vedettes québécoises), elle a signé le Pacte pour la transition par lequel elle s’engage donc à faire de meilleurs choix au quotidien pour protéger l’environnement. Une belle preuve de sa conscience environnementale.

Elle admire Laure Waridel

Crédits: Crédits : Karine Paradis

Lorsque le Clin d’œil lui demande qui l’inspire, elle répond Laure Waridel, la cofondatrice de l’organisation écologiste québécoise Équiterre. Une autre belle preuve de sa conscience écologique bien allumée.

Elle n’a pas de diplôme universitaire

Crédits: Crédits : Karine Paradis

Elle a confié au Coup de pouce que même si elle ne détient aucun diplôme universitaire, elle prend un véritable plaisir à apprendre et à explorer de nouveaux sujets.

Elle aime voyager dans sa propre ville

Crédits: Source : Instagram de Julie Le Breton

Elle a confié au Coup de pouce qu’il lui arrive de sortir du métro à une station inconnue – comme ça, à l’improviste – simplement pour le plaisir de voyager un peu dans sa propre ville.

Elle ne lit jamais un livre 2 fois

Crédits: Crédits : Serge Cloutier

Elle a confié au magazine Clin d’œil que même si un livre en particulier lui plaît, elle ne ressent jamais le besoin ou l’envie de le relire. Elle souligne aussi qu’elle manque de temps pour la lecture en général.