Pop Culture

Les talents québécois soulignés aux Oscars

Source : Cover Images

Les Oscars sont sans conteste dans la catégorie des récompenses les plus prestigieuses du monde entier. Très peu d’artistes ou de professionnels œuvrant dans le milieu du cinéma peuvent se vanter d’avoir obtenu l’une de ces statuettes dorées ou même d’avoir eu le plaisir d’être en nomination. Et pourtant, une vingtaine de talents d’ici s’y sont retrouvés ou sont en nomination à la 91e cérémonie des Oscars qui se déroulera le 24 février prochain.

1

Jean-Marc Vallée

Source : Cover Images

Le film Dallas Buyers Club, qui nous a permis d’admirer une performance inoubliable de l’acteur Matthew McConaughey dans le rôle d’un électricien texan atteint du VIH dans les années 1980 qui décide de rendre la médication pour cette maladie plus accessible, a été réalisé par le Québécois Jean-Marc Vallée.

Ce travail de réalisation lui a d’ailleurs valu une nomination aux Oscars en 2014 dans la catégorie du meilleur montage. Le film était aussi nommé dans la catégorie du meilleur film.

2

Kim Nguyen

Source : Cover Images

Le film Rebelle, réalisé par le Québécois Kim Nguyen, s’est retrouvé en nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère en 2013.

Cette œuvre cinématographique, tournée en République démocratique du Congo, raconte l’histoire de Komona, une adolescente de 14 ans enceinte qui raconte son expérience troublante de la guerre à l’enfant qu’elle porte, qui commence par son kidnapping par une armée rebelle alors qu’elle n’avait que 12 ans.

 

3

Yan England

Source : Cover Images

L’acteur Yan England a fait ses débuts dans la populaire série jeunesse Watatatow avant de coanimer l’émission Les débrouillards aux côtés de Gregory Charles et d’obtenir divers rôles dans des séries comme Ramdam, Minuit, le soir et Yamaska.

Il est même apparu dans un épisode de Buffy contre les vampires. En 2013, il a fait ses premières armes comme réalisateur avec le film Henry qui s’est retrouvé nommé aux Oscars en 2013 dans la catégorie du meilleur court métrage.

 

4

Philippe Falardeau

Source : Cover Images

Même s’il n’est pas sorti vainqueur, le réalisateur et scénariste québécois Philippe Falardeau s’est retrouvé à représenter fièrement sa province dans la course aux Oscars en 2012 lorsque le film Monsieur Lazhar était en nomination dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

Ce long métrage raconte l’histoire d’un immigrant algérien qui remplace une enseignante populaire dans une école primaire de Montréal après que celle-ci se soit enlevé la vie.

 

5

Claude La Haye

Source : IMDb, Arrival, Sony Pictures

Claude La Haye était responsable de la prise de son directe sur le plateau de tournage du film Arrival, l’un des films réalisés par un Québécois ayant reçu le plus de nominations prestigieuses.

Son travail au sein de l’équipe de Denis Villeneuve lui a d’ailleurs valu d’être en nomination dans la catégorie du meilleur montage de son. Sur le plateau de cette production américaine à grand budget, la conception sonore était d’ailleurs entre les mains d’une équipe entièrement québécoise; il y a de quoi être fier!

 

6

Patrick Doyon

Source : Dimanche via IMDb

Dimanche, écrit et réalisé par Patrick Doyon, était finaliste aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation en 2012.

Le film raconte un voyage dans l’imaginaire d’un jeune garçon qui tente de se distraire alors que, comme tous les dimanches, il visite ses grands-parents en compagnie de ses parents; une situation qui n’est pas particulièrement intéressante pour lui, comme on peut bien l’imaginer. Une pièce de monnaie placée sur une voie ferrée aura des conséquences inattendues.

 

7

Denis Villeneuve

Source : Cover Images

Le film Incendies, réalisé par Denis Villeneuve, met notamment en vedette Mélissa Désormeaux-Poulin, Maxim Gaudette et Rémy Girard.

En 2011, ce film dramatique a été nommé aux Oscars dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Il raconte l’histoire de jumeaux qui voyagent au Moyen-Orient pour découvrir l’histoire de leur famille, mais aussi afin de s’assurer de respecter les dernières volontés de leur mère.

 

8

Patrice Vermette

Source : Cover Images

Le film The Young Victoria, sorti en salles en 2009, a été écrit par Julian Fellowes et réalisé par le Québécois Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y., Café de Flore, The Dallas Buyers Club); il s’inspire librement des premières années du règne de la reine Victoria et de son histoire avec le Prince Albert.

En 2010, il était nommé aux Oscars dans la catégorie de la meilleure direction artistique grâce à l’excellent travail du directeur artistique québécois Patrice Vermette.

 

9

Denys Arcand

Crédits : Serge Cloutier

Après le succès du Déclin de l’empire américain, le réalisateur Denys Arcand s’est retrouvé une deuxième fois à la cérémonie des Oscars en 2004 grâce au film Les invasions barbares.

Le film était en nomination dans deux catégories; il n’a peut-être pas remporté l’Oscar du meilleur scénario original, mais c’est avec une grande fierté qu’il a récolté le prix du meilleur film en langue étrangère. Tout un exploit! Le film met notamment en vedette Rémy Girard, Stéphane Rousseau et Marie-Josée Croze.

 

10

Benoît Charest

Source : Les triplettes de Belleville via IMDb, Les Armateurs

C’est notamment grâce à la chanson Belleville Rendez-vous que le film d’animation Les triplettes de Belleville, réalisé et écrit par Sylvain Chomet, s’est retrouvé en nomination aux Oscars en 2004; dans la catégorie de la meilleure chanson originale, pour être bien précis.

Cette chanson est une œuvre à laquelle ont collaboré le musicien Benoît Charest et l’auteur Sylvain Chomet. Le film était aussi nommé dans la catégorie du meilleur film d’animation.

 

11

Theodore Ushev

Source : Cover Images

En 2017, le cinéaste québécois d’origine bulgare Theodore Ushev s’est retrouvé nommé aux Oscars dans la catégorie Meilleur court métrage d’animation pour son travail de réalisation sur Blind Vaysha.

Le film raconte l’histoire d’une fille qui voit le passé d’un œil et le futur de l’autre, ce qui l’empêche de voir le présent. C’est par ailleurs la talentueuse Québécoise Caroline Dhavernas qui prête sa voix au personnage principal. Il n’a peut-être pas remporté le prix en question, mais la nomination a dû lui faire une petite fleur quand même.

 

12

Bernard Gariépy Strobl

Source : Cover Images

En 2017, le film Arrival, mettant en vedette Amy Adams et réalisé par le Québécois Denis Villeneuve, était nommé aux Oscars dans pas moins de huit catégories différentes.

Bernard Gariépy Strobl, un ingénieur du son établi au Québec, était donc en nomination dans la catégorie du meilleur montage de son. Il a aussi travaillé sur les films Monsieur Lazhar et Rebelle qui ont tous les deux reçu une nomination dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère.

 

 

13

Patrice Vermette

Source : Arrival via IMDb, Lava Bear Films, FilmNation Entertainment

Le Québécois Patrice Vermette est bien connu dans le milieu de la production cinématographique. Son talent lui a d’ailleurs valu d’être en nomination aux Oscars, et ce, deux fois plutôt qu’une.

En 2010, il était nommé pour l’Oscar des meilleurs décors grâce à son travail sur le film The Young Victoria sous la direction du Québécois Jean-Marc Vallée. Quelques années plus tard, soit en 2017, c’est grâce à son rôle dans le design des décors d’Arrival de Denis Villeneuve qu’il s’est de nouveau retrouvé en nomination dans la même catégorie aux Oscars, aux côtés de son collègue Paul Hotte.

 

14

Roland Hallé

Source : Capture d’écran YouTube

C’est en 1981 que le cinéaste québécois Roland Hallé recevait l’Oscar du meilleur court métrage documentaire pour Karl Hess : Toward Liberty qu’il a coréalisé avec l’Américain Peter W. Ladue.

Le documentaire relate l’histoire de l’intellectuel et activiste libertaire Karl Hess de sa jeunesse à ses années de protestations politique et économique en passant par sa carrière comme rédacteur de discours. Ce documentaire a d’ailleurs aussi valu aux deux réalisateurs de remporter un Student Academy Award.

15

Paul Hotte

Source : Arrival via IMDb, Lava Bear Films, FilmNation Entertainment

Le Québécois Paul Hotte est plus souvent appelé à travailler sur les plateaux des grandes productions américaines que sur les productions québécoises, et ce, même s’il exerce sa profession à Montréal.

Il a obtenu son premier poste de chef décorateur sur The Day After Tomorrow puis ce même rôle lui a valu d’être en nomination aux Oscars en 2017 pour son travail sur le film Arrival, aux côtés de son collègue Patrice Vermette.

 

16

Marianne Farley

Source : Cover Images

La Montréalaise Marianne Farley est à la fois une actrice et une réalisatrice, connue notamment pour ses nombreux rôles au petit et au grand écran.

Elle a reçu de nombreuses nominations pour son travail, mais son plus prestigieux à ce jour est sans conteste sa nomination aux Oscars dans la catégorie meilleur court métrage de fiction pour le film Marguerite, qu’elle a écrit et codirigé avec Marie-Hélène Panisset.

 

17

Marie-Hélène Panisset

Source : Cover Images

La productrice et réalisatrice québécoise Marie-Hélène Panisset se retrouve présentement en nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleur court métrage de fiction pour son travail sur le film Marguerite aux côtés de Marianne Farley.

Dans le passé, elle a notamment travaillé sur la production du film The Young Victoria, réalisé par Jean-Marc Vallée. Elle est aussi connue pour avoir écrit et réalisé le film Une femme de bien bonne humeur.

 

18

Jérémy Comte

Source : Facebook de Jérémy Comte

Le Sherbrookois Jérémy Comte sera présent lors de la 91e cérémonie des Oscars puisque son court métrage intitulé Fauve est en nomination dans la catégorie du meilleur court métrage de fiction; un prix prestigieux qu’il partagerait avec une autre Québécoise prénommée Maria Gracia Turgeon.

Le film est donc nommé dans la même catégorie que Marguerite, un autre court métrage réalisé par un duo de Québécoises (Marianne Farley et Marie-Hélène Panisset).

 

19

Maria Gracia Turgeon

Source : Facebook de Maria-Gracia Turgeon

C’est aux côtés de son collègue Jérémy Comte que Maria Gracia Turgeon pourrait remporter l’Oscar du meilleur court métrage de fiction lors de la 91e cérémonie de remise de ces prestigieux prix.

Après ses études universitaires, elle a fondé en 2015 la société Leona Films dont les bureaux sont situés à Montréal. Aujourd’hui, c’est son travail sur le film Fauve qui pourrait lui valoir de recevoir une des plus prestigieuses récompenses du cinéma américain.

 

20

Sylvain Bellemare

Source : Cover Images

Lors de la 89e cérémonie des Oscars, le Montréalais Sylvain Bellemare est entré dans la cour des grands. En effet, cet ingénieur du son est devenu l’un des seuls Québécois à pouvoir se vanter d’avoir remporté un Oscar!

C’est ainsi son excellent travail sur le plateau du film Arrival, réalisé par Denis Villeneuve, qui lui a valu l’Oscar du meilleur montage de son en 2017.