Vedettes

Les femmes les plus drôles du Québec

Karine Paradis / Serge Cloutier / Serge Cloutier

Bien qu’elles ne représentent que le quart des étudiants de l’École Nationale de l’humour, les femmes prennent de plus en plus la place qui leur revient dans l’univers du comique québécois. C’est qu’elles ont un talent fou ! Même les sceptiques ne se sentant pas interpellés par les « jokes de filles » sont forcés d’admettre tôt ou tard que les humoristes québécoises sont drôles. Vraiment très drôles. Et qu’il y en a vraiment pour tous les goûts. D’un humour grivois à un plus engagé en passant par l’ironie et la satire, vous y trouverez de quoi vous dilater la rate pour les siècles à venir.

Mais qui sont donc ces femmes les plus drôles du Québec? (Re)découvrez-les maintenant!

1

Léane Labrèche Dor

Crédits : Karine Paradis

Vous l’aurez deviné dès la seconde où votre œil croisera son joli minois : Léane est bel et bien la fille de Marc Labrèche. Comme s’il ne lui suffisait pas d’être la copie conforme de son père, elle a choisi de faire carrière en humour, elle aussi. Nul doute qu’on aurait fait un choix semblable si on avait, comme elle, baigné dans le drôle depuis notre plus tendre enfance.

Léane veut toutefois se dissocier un peu de son père afin de faire sa propre place dans l’univers du show-business. Aussi, elle n’hésite pas à commenter le travail de son paternel. On se rappelle qu’elle a ouvertement critiqué l’absence du mouvement #MoiAussi dans le Bye Bye 2017 alors que son célèbre père avait collaboré à l’émission. Elle croit en effet qu’il est possible de faire des blagues même avec les sujets les plus sombres de l’actualité. Un phénomène aussi marquant que le mouvement #MoiAussi aurait, selon elle, dû être abordé dans cette revue humoristique de l’actualité de l’année.

« Je me suis posé la question à savoir pourquoi le #MoiAussi et tout l’automne qu’on a vécu ne se retrouvaient pas dans le Bye Bye. [On] passait à côté d’une chose énorme qui a bousculé la planète et pas juste notre domaine du show-business, mais bien tous les domaines, tous les hommes, toutes les femmes. […] En tout cas, c’est ce pourquoi moi j’écoute le Bye Bye à chaque année, c’est pour voir comment ils vont faire pour traiter de cette affaire-là. Et j’en consomme énormément de ce type d’humour-là, je suis fan, et je trouve que le danger et le risque que les gens prennent en écrivant ces sketchs-là est formidable, je le respecte au bout. », expliquait Léane lors de son passage à Tout le monde en parle en janvier dernier.

Bref, Léane est une humoriste engagée qui assume ses prises de position et c’est une des raisons pour lesquelles on l’aime autant!

2

Mariana Mazza

Crédits : Karine Paradis

Celle qui n’hésite pas à défendre le droit des femmes (dont Safia Nolin) de porter ce qu’elles veulent a un humour assurément teinté de féminisme. Qu’elle dénonce l’expression « sable dans le vagin », qu’elle s’exhibe le bourrelet ou qu’elle porte une veste dont le design rappelle très volontairement l’allure d’une vulve, Mariana Mazza refuse qu’on contrôle les femmes.

Ainsi, elle fonce droit dans les malaises afin de détruire les tabous, les stéréotypes et les standards de beauté contraignants… mais fait quand même une blague jugée déplacée de temps en temps.

Elle a d’ailleurs posé nue pour la couverture du magazine Voir de décembre dernier. Elle s’y ouvre sur son rapport à la beauté et à la popularité. « Je me trouve belle maintenant. C’est drôle, parce que 90% des gens que je connais et qui sont devenus connus ont choisi de perdre du poids. Ils ont eu cet appel de la beauté, cet appel de se  »chixer » que moi j’ai jamais eu. », révèle Mariana au magazine Voir avec tout le bel amour de soi qu’on lui connaît.

Côté humour, la jeune femme de 27 ans a déjà présenté son premier one-woman show en 2016. Intitulé Femme ta gueule, le spectacle aborde sans détour et sans tabou sa réalité de femme. C’est aussi en 2016 que Mariana remporte l’Olivier de la catégorie Numéro d’humour pour son très fameux et très viral numéro Sable dans le vagin (qui a par ailleurs inspiré une collection de bobettes de menstrue).

Sachez aussi que Mariana ne choque pas qu’avec ses blagues. Elle prend en effet un malin plaisir à porter des outfits tous plus extravagants les uns que les autres. Nous avons ainsi eu droit à un manteau « sac de couchage », une veste-vulve et à un boxeur fleuri pendant un soundcheck pour son spectacle, entre autres. Si c’est pas génial!

3

Katherine Levac

Source : Instagram, Katherine Levac

Celle qui est présentement en tournée à travers le Québec afin de faire profiter toute la province de son premier one-woman show n’a déjà plus rien à prouver. C’est que Katherine Levac nous a déjà charmés lorsqu’elle faisait partie de l’équipe de SNL Québec en plus de nous dilater la rate avec chacun de ses sketchs à l’émission Like Moi!. Que ce soit dans une parodie de l’émission Barmaids avec le sketch Filles de Club ou par son interprétation d’une cycliste qui revendique son espace sur les routes, Katherine Levac nous fait rire à s’en donner des crampes. Et c’est positif!

Dans ce premier spectacle fort attendu intitulé Velours, Katherine aborde avec humour le fait d’avoir vécu une existence de… velours. Elle admet n’avoir été confrontée à aucun drame terrible au cours de sa vie, même en y pensant bien fort. Pleine d’autodérision, elle raconte donc les avantages et les inconvénients d’une vie passée dans le confort. De plus, grâce à une maîtrise totale du sarcasme et un indéniable talent pour le comique, elle déconstruit ce que c’est que de faire partie de la génération Y. Elle nous présente ainsi sa génération, telle que vue par ses propres yeux.

Son spectacle solo est si couru des foules que de nombreuses supplémentaires ont dû être ajoutées. Elle sillonnera donc le Québec jusqu’en avril 2019 avant de conclure sa tournée dans sa province natale, l’Ontario. Nul doute que la jolie Franco-ontarienne sèmera bonheur et fous rires sur son passage.

En plus d’être reconnue pour son humour, Katherine serait-elle en voie de devenir la nouvelle icône de style du Québec? C’est fort possible, considérant qu’elle est la cover-girl de l’édition mars-avril du magazine Châtelaine!

4

Valérie Blais

Source : YouTube, Juste Pour Rire

Si vous êtes fan incontestable de Valérie ou que vous avez simplement une excellente mémoire, vous savez qu’elle a fait ses débuts en jouant Rafi dans l’émission pour enfants Cornemuse. Aujourd’hui, la comédienne et humoriste a fait bien du chemin depuis ce rôle de raton laveur sympathique.

C’est en 2014 qu’elle présentait son premier spectacle solo d’humour alors qu’elle avait déjà fait sa place dans le milieu artistique en tant que comédienne. Un choix qui en a surpris certains, mais qui en a ravi plusieurs. En effet, l’humour de Valérie est fidèle à sa personnalité : énergique, authentique et attachant.

Quelques années plus tard, Valérie fait encore partie du monde de l’humour québécois. Le 14 mars dernier, elle a d’ailleurs été une des têtes d’affiche de la soirée Rire et Agir 2018 présentée par OXFAM Québec.

Aux côtés de Jay du Temple, Martin Perizollo, les Appendices et bien d’autres, Valérie a ainsi fait sa part pour financer le programme Mères et Enfants en santé en République Démocratique du Congo. « Oxfam-Québec met en œuvre le Programme Mères et enfants en santé. Par la réhabilitation de centres de santé, des formations, mais aussi des suivis pré et post-nataux, moins de femmes décéderont des suites de leur maternité et plus de nourrissons recevront les soins adéquats pour grandir en santé. Ce projet touchera 1,4 million de personnes. », peut-on lire sur le site d’OXFAM Québec.

Alors qu’on ne pensait pas pouvoir aimer davantage Valérie Blais, sa participation à une cause aussi noble nous confirme qu’elle mérite notre amour sans cesse grandissant.

5

Rosalie Vaillancourt

Source : Instagram, Rosalie Vaillancourt

Si vous ne connaissez pas encore Rosalie Vaillancourt, c’est le moment de la découvrir. En effet, la carrière de cette humoriste risque de décoller en flèche au cours des prochaines années. En décembre dernier, l’humoriste chouchou des millenials du Québec a signé le contrat officiel de son premier spectacle solo. C’est d’ailleurs au Biodôme de Montréal qu’elle a choisi d’apposer sa signature sur le précieux bout de papier qui changera sa vie à tout jamais. Pourquoi? Bonne question! La réponse se trouve probablement quelque part entre son amour des micros-climats et son humour décalé.

À seulement 25 ans, Rosalie se fait remarquer dans le monde de l’humour. Lors du dernier Gala les Olivier, elle nous a aussi prouvé qu’elle n’hésite pas à lécher tout visage se trouvant sur son passage lorsqu’elle présente un prix. Si vous en doutez, demandez à sa plus récente victime, Katherine Levac, de vous en parler. Il est par contre possible que cette dernière désire repousser cette expérience traumatisante dans les confins de son inconscient; si tel est le cas, soyez compréhensifs.

Celle qui a récemment changé de look capillaire a aussi eu la chance de vivre un eurotrip. En janvier dernier, elle s’est envolée vers l’Europe en compagnie de son copain, Pierre-Yves Roy-Desmarais. Ensemble, les deux petits comiques nous ont gâtés de photos toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Toujours avec une pointe d’humour, ces images nous font voyager avec eux de la France à l’Italie. De quoi nous donner un sérieux craving de glucides.

6

Lili Boisvert et Judith Lussier

Source : Joannie Lafrenière via Facebook de Les Brutes

C’est en 2016 qu’on découvre Les Brutes. Présentée sur le site de Télé-Québec, cette websérie met en vedette deux journalistes aussi comiques qu’engagées : Lili Boisvert et Judith Lussier. Ensemble, elles abordent avec beaucoup d’humour des sujets d’actualité comme le féminisme, le consentement, le travail émotionnel, l’économie et même Tinder. Tout ce qui intéresse et touche leur génération – les fameux Millenials – risque de se retrouver dans une capsule et d’être savamment démystifié. Nul doute que les expériences professionnelles en journalisme de Lili et Judith influencent leur approche.

En effet, chaque blague a une double fonction : informer et faire rire. Les deux journalistes abordent des sujets si sérieux que l’humour devient un moyen idéal de faire passer des messages et de conscientiser leur public. En d’autres mots, Les Brutes nous font travailler la tête tout en nous dilatant la rate simultanément. Une combinaison gagnante qui explique leur grand succès.

En seulement deux ans, elles ont en effet accumulé plus de 35 000 abonnés sur leur page Facebook. C’est d’ailleurs sur cette page qu’elles prennent position face à différents événements marquants de société. C’est ainsi qu’elles ridiculisent sans retenue la pétition sur le « droit d’importuner » des hommes et qu’elles annoncent que c’est la « masculinité fragile » de l’Académie française qui explique son refus d’imaginer une langue plus inclusive.

Les fans des Brutes se régalent de chacune des vidéos et prises de position de leurs journalistes favorites. Les mentions J’aime pleuvent sur chacune des publications et vous aurez envie d’y ajouter la vôtre.

7

Mélanie Couture

Source : Facebook, Mélanie Couture

En 2016, Mélanie accouchait d’un mignon petit garçon quelques jours seulement avant le festival Juste pour rire. Cette année-là, elle a donc fait une petite pause de blagues pour s’occuper de l’humain qu’elle venait de mettre au monde.

Plus récemment et suite au scandale des inconduites sexuelles de Gilbert Rozon, le fondateur du groupe Juste pour rire, la Coalition des humoristes est née. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un regroupement d’humoristes qui appuient les victimes d’agressions sexuelles. Le 24 avril prochain, la Coalition présentera le spectacle Vive ton courage dont les profits seront remis au Regroupement québécois des CALACS (Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel), à la Fondation Marie-Vincent et à l’organisme La Traversée. Vous vous en doutez, Mélanie Couture fait partie de la Coalition des humoristes et sera donc une des têtes d’affiche de ce spectacle.

« Les femmes qui ont élevé la voix, debout, et qui ont brassé notre société avec courage l’ont fait pour le bien de tous et de toutes. C’est notre devoir d’humains de s’assurer qu’elles ont accès non seulement à notre appui, mais aussi au soutien professionnel qui les aidera à cheminer dans cette reprise du pouvoir sur leur vie. Personne ne devrait avoir à souffrir dans la honte et dans le silence. », explique Mélanie dans une entrevue avec le Huffington Post.

L’humoriste ne se contente donc pas de faire rire; elle veut contribuer à changer les choses et c’est tout à son honneur!

8

Marie-Lyne Joncas

Source : Instagram, Marie-Lyne Joncas

Sur les bancs d’école, elle a d’abord étudié en communications avant d’être diplômée en création humoristique à l’École Nationale de l’humour en 2014. C’est suite à une rupture, en plein Printemps Érable, qu’elle décide de quitter l’université pour devenir humoriste. Un choix qui se dessinait depuis un moment, mais qui fait l’effet d’un vent de renouveau lors de cette période un peu sombre de sa vie.

Marie-Lyne a plus d’une corde à son arc. En effet, en plus d’être vraiment très drôle, elle est chroniqueuse et comédienne. Elle est apparue dans quelques émissions québécoises, dont Ces gars-là, Code F et plus récemment, à titre de collaboratrice d’OD + en direct. Elle a d’ailleurs connu Jay du Temple avant qu’il adopte le man bun; pouvez-vous le croire?

Depuis 2015, elle fait partie du duo humoristique Les Grandes Crues. Elle et sa partenaire d’humour Ève Côté sont reconnues pour leur humour cynique, sarcastique, brutalement honnête… et un peu alcoolique. Le genre de blagues qu’on fait quand on se lâche lousse, un verre dans le nez, en présence uniquement de personnes qui nous aiment assez pour ne pas juger notre petit côté sombre.

Bref, Marie-Lyne Joncas nous offre beaucoup plus que des throwbacks délicieux d’authenticité. Son humour très pince-sans-rire saura assurément vous tirer une petite grimace de gaieté un peu malaisée.

9

Mélanie Ghanimé

Source : Myriam Frenette Photographe via Facebook de Mélanie Ghanimé

Tout comme sa collègue Mélanie Couture, Mélanie Ghanimé fait partie du Collectif des humoristes qui a lancé, en novembre dernier, un nouveau festival d’humour intitulé Grand Montréal comédie fest et qui aura lieu du 1er au 15 juillet prochain.

D’ici là, le Collectif présentera le spectacle Vive ton courage le 24 avril prochain. C’est d’ailleurs Mélanie Ghanimé qui, accompagnée de Patrick Groulx, animera cet événement qui s’annonce aussi drôle que chargé en émotions puisque les profits serviront à soutenir les victimes d’agressions sexuelles.

Avant d’entendre l’appel du rire et d’obtenir son diplôme de l’École nationale de l’humour en 2009, Mélanie a travaillé dans le domaine des communications. Elle n’a toutefois pas complètement délaissé ce champ d’expertise puisqu’elle coanime présentement l’émission Direct dans l’net, présentée sur les ondes de Z Télé, aux côtés de P-A Méthot et de Dominic Paquet.

10

Virginie Fortin

Crédits : Serge Cloutier

Virginie est actuellement en tournée pour présenter son premier one-woman show intitulé Du bruit dans le cosmos. Dès maintenant et jusqu’en mai 2019, vous pourrez ainsi la (re)découvrir dans « un spectacle à la fois existentialiste et drôle, philosophique et niaiseux. Une nébuleuse de blagues. Une invitation à observer la réalité terrienne d’un peu plus haut que la stratosphère »; tel qu’elle le décrit par voie de communiqué.

Précédemment, Virginie Fortin alliait ses forces à celles de Mariana Mazza pour présenter le spectacle Mazza-Fortin en 2015. Elle n’était toutefois pas nouvelle dans l’univers de l’humour puisqu’elle avait remporté En route vers mon premier gala Juste pour rire en 2013. Depuis, on a pu la voir jouer dans SNL Québec ainsi que dans Code F.