Pop Culture

Les 20 vidéoclips québécois incontournables de 2018

Source : Capture d'écran YouTube, Yes McCan, Over

Dans le domaine de la musique, nous sommes gâtés au Québec. Une tonne d’artistes, de plus en plus nombreux chaque année d’ailleurs grâce à des émissions comme La Voix qui nous les font découvrir, nous offrent un flow constant de nouveautés musicales pour tous les goûts. Que vous préfériez les voix douces de Charlotte Cardin et Safia Nolin, le rock d’Éric Lapointe ou le swag de Yes Mccan, vous découvrirez avec plaisir ces 20 clips de musiciens d’ici à voir (et à revoir)!

 

1

Charlotte Cardin – Double Shifts

Source : Capture d’écran YouTube, Charlotte Cardin Double Shifts

Après les albums Big Boy et Main Girl, voilà que Charlotte Cardin travaille maintenant à nous offrir quelque chose de neuf en 2019 (ça rime). D’ici là, elle ne chôme pas et nous a dévoilé plusieurs vidéoclips en seulement quelques mois pour les chansons California, Paradise Motion, The Kids, ainsi que Double Shifts. Cette dernière pièce fait partie d’une trilogie dont les deux prochains titres sont attendus d’une semaine à l’autre.

2

Les Trois Accords – Beaucoup de plaisir

Source : ENO via Instagram des Trois Accords

Après la sortie de Joie d’être gai, Les Trois Accords ont décidé de continuer sur leur lancée du bonheur en nommant leur sixième opus en carrière Beaucoup de plaisir. Pour la chanson-titre de ce plus récent album, ils se sont par ailleurs envolés vers une destination soleil, là où le bonheur vient plus naturellement qu’ici, en pleine grisaille de novembre, par exemple.

3

Éric Lapointe – Rien ne s’endort

Source : Capture d’écran YouTube, Éric Lapointe, Rien ne s’endort

C’est sur son nouvel album Délivrance qu’Éric Lapointe, le rockeur au cœur tendre, nous offre la puissante balade Rien ne s’endort. On y voit le chanteur torturé par les souvenirs d’une histoire d’amour qu’il n’arrive pas à oublier alors qu’il chante des paroles qu’il cosigne avec Lynda Lemay et Stéphane Dufour.

« Je passerai ma vie à t’attendre. Oh non, il n’y en a pas une qui te ressemble.

Rien de s’efface, rien ne s’endort. Les années passent et moi, je t’espère encore. »

4

Fanny Bloom – Jaser jaser

Source : Capture d’écran YouTube, Fanny Bloom, Jaser Jaser

Suite à la légalisation du cannabis au Canada, la chanteuse Fanny Bloom s’est gâtée dans son clip Jaser jaser.

« J’suis pas vraiment une fumeuse de pot. En fait j’en fume pratiquement jamais. Thomas Hébert, Julien Harbec et moi on était au début de la création de l’album, c’était l’hiver, on avait installé le studio tranquille au chalet pour se retrouver et triper comme au temps de La Patère Rose. Pas de plan précis. Quand les gars ont allumé un joint, j’ai pas refusé. Pis on a ri en titi. Ça a beaucoup teinté l’écriture et la compo ce jour-là. Jaser jaser est sortie d’un trait, complètement décomplexé et libre. Quand j’ai raconté ça à iouri [Philippe Paillé], ça a allumé l’idée de faire un clip dans le même sens. Il a voulu mettre ça en image. J’ai embarqué tout de suite. Pour plusieurs raisons personnelles, j’avais besoin qu’on ne se prenne pas au sérieux, besoin d’exploser, besoin de danser. Jaser Jaser, c’est aussi une réponse à toute la pression constante, un rayon de lumière qui te pète les yeux, une folie passagère qui fait oublier les épines de la vie. […] Le pot est légal, youppi. Consommez responsablement, respectueusement et récréativement! » avait-elle révélé sur Instagram.

5

Andréanne A Malette – Prendre le temps

Crédits : Serge Cloutier

Pour fêter les un an de son album éponyme, Andréanne A Malette nous a offert le clip de la chanson Prendre le temps dont les images ont été tournées en pleine nature en Colombie-Britannique, là où plusieurs membres de sa famille habitent.

« Il est facile de s’oublier dans le travail, et de perdre de vue ce qui est essentiel à notre bonheur. Dans mon cas, il est nécessaire de rester connectée à mes racines, c’est-à-dire à la nature et à ma famille. Comme authenticité et vérité sont les mots d’ordre de ma carrière, il me semblait tout naturel de présenter à mes fans l’endroit réel où je prends le temps de me ressourcer », confiait-elle par voie de communiqué.

6

Mélissa Ouimet – La ville s’endort

Source : Capture d’écran YouTube, Mélissa Ouimet, La ville s’endort

Si pour Éric Lapointe « rien ne s’endort », la chanteuse Mélissa Ouimet croit pour sa part que « la ville s’endort » ; c’est à tout le moins ce qu’on tire du titre de son troisième extrait tiré de l’album Amour jetable. Pour le clip de cette chanson aux accents rock, les images ont été tournées dans le Vieux-Port de Montréal, un lieu qui ne manque pas d’action !

7

Jessika – Love Kills

Source : Capture d’écran YouTube, Jessika, Love Kills

Les clips de Jessika, celle qui a tenté de faire carrière dans la musique avant d’aller voler le cœur de Renaud à OD Grèce, sont à voir et à revoir ! Pas parce qu’ils sont particulièrement bons ou originaux, mais parce qu’ils sont assurément divertissants. Dans son tout premier vidéoclip en carrière pour la chanson Love Kills, Sika (de son nom d’artiste) démontre son amour pour les chaînes de corps en se dandinant à côté d’une Rolls-Royce. Espérons que son amour pour le plus grand manipulateur d’Occupation Double Grèce ne lui fasse pas cet effet!

8

Robby Johnson – Comment j’oublie

Source : Cover Images

Robby Johnson a beau être né en Beauce, c’est aux États-Unis, plus précisément à Nashville, qu’il a trouvé la gloire. Il a toutefois récemment décidé de retrouver ses racines en nous offrant un premier disque en français intitulé Jusqu’au bout. Sur ce nouvel album, nous découvrons notamment l’extrait Comment j’oublie, digne des meilleurs drames country.

« Je ne pouvais pas passer à côté de l’opportunité de faire un disque en français. Ce sont mes origines et j’en suis très fier. J’ai eu tellement d’appui des gens d’ici depuis que je fais carrière en musique, j’avais vraiment envie de les remercier à travers ce disque », expliquait-il par voie de communiqué.

9

Lili-Ann De Francesco – Au travers des ombres

Crédits : Karine Paradis

Un mois seulement après son lancement aux radios, l’extrait Au travers des ombres du tout premier album de Lili-Ann de Francesco cumulait déjà plus de 80 000 écoutes sur Spotify. Les attentes concernant le dévoilement de son premier vidéoclip étaient donc particulièrement élevées, et la chanteuse ne nous a pas déçus ! Tourné à Thetford Mines lors d’une journée grise, il s’accorde parfaitement aux paroles de l’extrait en question.

10

Sam Tucker – Aye Avast

Source : Capture d’écran YouTube, Sam Tucker, Aye Avast

Sam Tucker, le talentueux finaliste de La Voix 5, a dévoilé un clip des plus envoûtants pour la chanson-titre de son album intitulé Aye Avast. Celui-ci met d’ailleurs en vedette de nombreux danseurs burlesques dont les incontournables Rosie Bourgeoisie et Honey Dynamite.

« Aye Avast représente le sentiment de s’échouer et de se perdre en mer. Une tempête terrible se dirige vers vous et des requins décrivent des cercles autour de votre navire qui coule. Vous vous demandez si les transgressions que vous avez commises par le passé reviennent maintenant vous hanter, ou si c’est tout simplement une question de malchance. Et quand le vent se met à hurler plus fort que jamais et que les mâchoires béantes des requins sont de plus en plus près, est-ce que vous fermez très fort les yeux en souhaitant rêver, ou saisissez la bible en commençant à prier…? », vous demande Sam Tucker par voie de communiqué.