Pop Culture

La carrière de Julie Snyder en 20 moments déterminants

Crédits : Serge Cloutier

Celle qu’on surnomme la démone a de l’énergie à revendre et semble savoir exactement où l’investir pour en tirer le maximum! Julie Snyder est en effet une animatrice, productrice et femme d’affaires qui relève tous les défis qui se dressent sur son passage et, si ce n’est pas déjà fait, ces 20 moments déterminants de sa carrière suffiront à vous convaincre que rien ne peut l’arrêter.

1

Son premier contrat en télévision

Crédits : Serge Cloutier

Très ambitieuse, c’est à l’âge de seulement 16 ans qu’elle obtient son premier contrat à la télévision. Elle est alors chroniqueuse à l’émission 13-16 sur les ondes de la chaîne TVJQ.

2

Elle a fait ses armes à TQS

Crédits : Karine Paradis

Son expérience à titre de chroniqueuse lui permet par la suite de faire ses armes dans plusieurs émissions diffusées à TQS entre 1986 et 1989 dont Wow, Top Jeunesse, Première et Marguerite et Cie. Elle anime aussi Sortir en 1990.

3

La création de Productions J

Crédits : Karine Paradis

C’est en 1997, à l’âge de 30 ans, qu’elle fonde sa propre compagnie de production qu’elle nomme Productions J pour des raisons évidentes. Elle a par la suite révélé en entrevue que c’était alors pour se protéger de l’âgisme du milieu des médias.

4

Première animatrice à devenir productrice au Québec

Source : Ultrawig

En créant les Productions J en 1997, elle devient alors la première animatrice du Québec à être aussi productrice. Clairement, rien ne peut arrêter la démone lorsqu’elle a un objectif en vue!

5

Elle découvre son propre talent pour reconnaître le talent

Crédits : Karine Paradis

En entrevue, elle a déjà mentionné ne pas être la personne la plus talentueuse, mais qu’elle a l’œil pour dénicher le talent chez les autres. Bref, son talent, c’est donc de reconnaître le talent!

6

Les 500 émissions du Point J

Crédits : Karine Paradis

En 1997, Julie débarque sur les ondes de TVA à la barre de l’hilarant talk-show Le Point J qui devient rapidement le rendez-vous télévisuel de soirée quotidien des Québécois. Le show s’est conclu en 1999 après la diffusion de 500 émissions.

7

Elle tente sa chance en France

Crédits : Serge Cloutier

En l’an 2000, elle se retrouve à la barre de l’émission Vendredi, c’est Julie sur France 2 qui est en fait une adaptation du Point J. Elle devient alors la première animatrice québécoise à animer une émission dans l’Hexagone.

8

Une première grossesse difficile

Crédits : Karine Paradis

Elle donne naissance à son premier enfant, Thomas, en 2005 après une grossesse difficile. Malgré tout, elle reprend le travail quelques mois plus tard alors qu’elle anime la troisième saison de Star Académie.

9

Une décennie à l’animation du Banquier

Source : Page Facebook du Banquier

« Bonsoir les beautés »; ce sont des mots que Julie a prononcés pendant une décennie alors qu’elle animait la très populaire émission Le Banquier pendant 12 saisons de 2007 à 2017 sur les ondes de TVA.

10

Sa relation avec Céline Dion

Crédits : Karine Paradis

Julie a si souvent interviewé Céline Dion qu’on se surprend de voir la diva de la pop en entrevue avec quelqu’un d’autre qu’elle. De plus, Productions J a notamment produit Céline Dion… Sans attendre, Céline autour du monde ainsi que 3 Boys and A New Show.

11

Le succès international de L’été indien

Crédits : Karine Caron Benoit

Aux côtés de Michel Drucker, Julie anime en 2014 L’été indien, une émission de variété qui reçoit de nombreux grands noms de la francophonie, comme Céline Dion, Stromae, Xavier Dolan et Francis Cabrel, et qui connaît un énorme succès international.

12

Son union avec PKP

Crédits : Karine Paradis

Après plusieurs années de vie commune et de collaboration professionnelle, Julie et Pierre Karl Péladeau se sont mariés à l’été 2015. Cette union a de grandes conséquences pour la carrière de Julie.

13

La perte de sa compagnie

Crédits : Serge Cloutier

En 2015, elle s’est vue forcée d’abandonner la production télé et tous les projets de Productions J après avoir perdu son financement de l’État à cause de sa situation conjugale avec Pierre Karl Péladeau qui était alors chef du Parti Québécois.

14

Un divorce doux-amer

Crédits : Serge Cloutier

Seulement six mois après son mariage, elle se sépare de Pierre Karl Péladeau. Son divorce est peut-être une épreuve difficile pour Julie, mais il lui permet de reprendre les rênes de son entreprise, les Productions J.

15

Une première expérience en radio

Crédits : Karine Paradis

Après l’annonce du débranchement du Banquier, Julie obtient sa première expérience radiophonique en 2017 avec l’émission 5 à 7 aux Îles… avec Julie sur ICI Première. Son premier invité n’est nul autre que le premier ministre du Québec de l’époque, Philippe Couillard.

16

Tout ce qu’elle touche se transforme en or

Crédits : Karine Paradis

On dirait que tout ce qu’elle touche se transforme en or. Son flair lui a permis de s’investir dans la production d’émissions à succès telles que Star Académie, La Voix et Occupation Double.

17

Elle décide de se prioriser

Crédits : Karine Paradis

Si elle a pris la décision de se prioriser, c’est qu’elle s’est rendu compte qu’elle vivait principalement pour assurer le bonheur de ses proches et de ses enfants. Elle avait notamment mis sa carrière de côté pour soutenir son ex-mari, Pierre Karl Péladeau, dans sa carrière politique.

18

Sa participation à Occupation Double

Crédits : Karine Paradis

Pour Occupation Double Grèce, elle ne s’est pas contentée de produire le show; elle voulait y participer! Elle a donc passé une journée dans les maisons le temps de confronter les candidats avec beaucoup d’humour.

19

Une carrière maintes fois récompensée

Crédits : Karine Paradis

Julie n’est pas qu’humble et sympathique; elle est aussi pleine de talents comme peut en témoigner la liste de ses récompenses. À ce jour, elle a remporté quatre Gémeaux et six prix Artis à titre d’animatrice.

20

Elle accepte le déséquilibre

Crédits : Serge Cloutier

S’il y a quelque chose qu’elle refuse, c’est d’être montrée en exemple. Elle ne veut pas être adulée et n’hésite pas à dire qu’elle n’a pas trouvé le fameux équilibre entre vie familiale et carrière. Selon elle, il est en fait impossible de réellement concilier les deux.